Physiothérapie

La physiothérapie est une discipline paramédicale ayant pour but de maximiser la fonction physique et la motricité des êtres vivants. On utilise pour ce faire des moyens physiques, tels que la thérapie manuelle, la chaleur, la cryothérapie, l’électrothérapie, l’hydrothérapie, les exercices, les massages, et la fonctionnalité. Les physiothérapeutes soignent les patients en cas de maladie ou d’accident. Ils sont compétents pour traiter les troubles musculo-squelettiques, c’est à dire les problèmes articulaires, musculaires, d’équilibre, de coordination, de proprioception, de sensibilité, de force, d’endurance et de douleur. Ils s’occupent également des problèmes liés aux systèmes neurologiques, respiratoires et circulatoires. Ils sont les spécialistes du mouvement et de la réhabilitation. Le but étant d’amener le patient vers une forme physique normale ou optimale.

L’équipe de physiothérapeutes travaille en étroite collaboration avec de nombreuses spécialités dont:

Les séances de physiothérapie prescrites par un médecin sont remboursées par l’assurance maladie de base (LaMal), par la caisse accident, par l’AI ou d’autres assurances.

En tant que patient, vous avez le libre choix de votre physiothérapeute.

Le service de physiothérapie de l’Hôpital de la Providence est composée de 10 physiothérapeutes diplômés et propose des traitements (thérapie manuelle, trigger point, reconstruction posturale et chaînes musculaires, thérapie neuroméningée, drainage lymphatique, etc.) pour tous les patients possédant une ordonnance médicale dans un délai d’attente relativement court. Le service est également équipé d'un appareil à ondes de choc destiné au traitement des tendinopathies, des épines ou éperons calcanéens, des calcifications, etc.
Une spacieuse et lumineuse salle de rééducation, dotée de machines de fitness de pointe, est à la disposition des patients.

Le service de physiothérapie se trouve au 4ème étage dans le bâtiment ouest. Un ascenseur est à votre disposition pour vous y rendre.

Horaires du service de physiothérapie de l'Hôpital de la Providence:
Du lundi au vendredi de 07h30 – 12h00 / 13h00 – 18h00

Une salle de fitnesse avec équipement de pointe pour une rééducation dans les meilleures conditions
 

Evaluation et rééducation musculaire isocinétique sur Humac Norm de CSMI® à l’Hôpital de la Providence pour le genou et l'épaule (nouveauté depuis septembre 2020)

Depuis le mois d’octobre 2017, le service de physiothérapie de l’Hôpital de la Providence s’est doté d’un nouvel appareil isocinétique pour l’évaluation et la rééducation musculaire du genou et de l'épaule. L'épaule est une nouveauté depuis le mois de septembre 2020.

Cette technique offre deux possibilités fondamentales nouvelles et uniques :

  • L’évaluation de l’état d’une articulation isolée et des groupes musculaires par une mesure scientifique.
  • La rééducation et l’entraînement dans des conditions optimum d’efficacité et de sécurité de ces mêmes articulations.

Les systèmes isocinétiques sont donc utilisés pour le bilan fonctionnel, la rééducation et l’entraînement dans des cas de déficits musculaires.

Indications :

  • Orthopédie
  • Traumatologie
  • Médecine du sport
  • Bilan de présaison chez les sportifs
  • Rhumatologie

En savoir plus à propos de l'introduction des tests isocinétiques de l'épaule

Objectifs :

L’évaluation isocinétique est actuellement le « Gold Standard » de l’évaluation de la force musculaire du genou.

Elle permet :

  • De déterminer la force, la puissance, le travail, l’endurance, la résistance et la fatigue musculaire.
  • D’analyser un côté par rapport à l’autre.
  • D’analyser les muscles agonistes et antagonistes d’un même membre.
  • D’analyser un membre avant une opération.
  • D’analyser un individu par rapport à une population du même âge ou du même sport.
  • D’objectiver l’évolution de la récupération de la force musculaire.
  • De comparer la situation actuelle avec d’anciens tests.
  • D’orienter le renforcement musculaire dans la rééducation.
  • De quantifier l’importance d'une lésion chez un sportif.
  • D’aider à la prise de décision de la reprise du sport. Nous savons en effet qu'une reprise précoce combinée à la persistance d'anomalies de la fonction musculaire précipite la réapparition des blessures.
  • De déterminer l’arrêt du traitement.

Les résultats actuels des tests sont valides, fiables, reproductibles, comparables et de qualité.

Définition :

L’isocinétisme consiste à réaliser un mouvement actif dont la résistance sera contrôlée par un dynamomètre. La résistance exercée s’ajustera pour garder une vitesse constante pendant la totalité de l’amplitude articulaire fixée pour le travail. De ce fait, la résistance s’adapte exactement au niveau de la force du patient tout en préservant les surfaces articulaires.

 

Voici la marche à suivre concernant l'évaluation musculaire isocinétique :

Votre chirurgien ou votre médecin vous a prescrit un ou plusieurs tests isocinétiques que vous devez réaliser à l’Hôpital de la Providence dans le service de Physiothérapie.

  • Afin de prendre rendez-vous avec notre service, vous pouvez nous joindre au 032 720 34 50 ou 032 720 34 99 ou par email CFleury@providence.ch ou Hdp-physio@providence.ch 
  • Le jour du premier test, vous devez vous adresser aux admissions de la réception centrale de l’hôpital et ensuite prendre place dans la salle d’attente du service de physiothérapie au 4ème étage avec votre prescription médicale. 
  • Avant le test, un échauffement musculaire préalable sera réalisé sur vélo ergomètre et sur tapis roulant. Lors de l’évaluation, vous devrez réaliser des mouvements le plus vite possible contre la résistance produite par l’appareil, ce qui permettra de déterminer votre force maximale.
  • Il est nécessaire de prévoir des affaires de sport (short, t-shirt et chaussures de sport), car cette évaluation nécessite de votre part un effort physique. 
  • Contre-indications : En cas de maladie cardiaque, vasculaire ou pulmonaire, il convient d’en informer votre médecin avant l’évaluation.

 

Petit apperçu du test isocinétique en vidéo

 

En résumé :

Les systèmes isocinétiques permettent de recueillir des informations claires, précises et objectives ce qui permet de réaliser un programme de rééducation «basé sur des faits».

Une rééducation fondée sur le suivi des performances avec un travail musculaire parfaitement dosé ne constitue pas seulement un traitement d’une très grande efficacité pour corriger les déficits musculaires. C’est aussi une méthode qui fonctionne réellement pour accroître les capacités de coordination, difficiles à améliorer avec des méthodes d’entraînement conventionnelles.

Le Humac Norm, un appareil d'isocinétisme de dernière génération, notamment destiné aux sportifs d'élite.