L’Hôpital de la Providence et la Clinique de Montbrillant baissent leurs prix d’hospitalisation

10.11.2016

Situation des coûts neuchâtelois et action concrète

Les coûts de la santé du canton de Neuchâtel et les primes d’assurance des Neuchâtelois sont parmi les plus élevés de Suisse. Dès son arrivée dans le canton, Swiss Medical Network s’est montré efficient afin de permettre le retour à l’équilibre financier de ses deux hôpitaux, de créer des emplois – aujourd’hui au nombre de 450 environ – et d’offrir à la population neu- châteloise des soins de qualité. Le tout en renonçant au subventionnement cantonal sous forme de Prestations d’intérêt Général. Le Canton de Neuchâtel, avec celui de Genève, est le canton qui subventionne le plus son hôpital public via des investissements croisés et des Prestations d’intérêt général qui vont au-delà de ce qui est prévu par la Loi sur l’assurance- maladie (LAMal). Une attribution de mandat moins limitative envers GSMN Neuchâtel et la mise en place de partenariats public-privé et de complémentarités entre les institutions per- mettrait assurément d’importantes économies pour le canton.

Historique des SwissDRG

Conformément à la dernière révision de la LAMal (loi sur l’assurance maladie), le système tarifaire national de rémunération des prestations hospitalières en soins somatiques aigus fixe les forfaits d’indemnisation par cas ou SwissDRG (Swiss Diagnosis Related Groups). Swiss Medical Network, en collaboration avec l’ensemble des assureurs, a régulièrement procédé à des baisses de tarifs depuis l’introduction au 1er janvier 2012 du nouveau financement hospi- talier SwissDRG. Si tous les établissements hospitaliers privés et publics en Suisse effec- tuaient une telle baisse de CHF 100 minimum, l’économie pour les assurés-maladie attein- drait au niveau national et en tous cas CHF 100 millions. 

Téléchargement

Lire le communiqué de presse complet.